Voyager depuis chez vous, c'est possible !

Abonnez-vous à notre Newsletter et découvrez le Pérou et ses merveilles dans votre boîte email. Parce que ça ne fait pas de mal de rêver 🙂 

Ayacucho est une petite ville située dans la cordillère des Andes et qui s’ouvre de plus en plus au tourisme. Là-bas, vous croiserez encore peu d’étrangers. Au contraire des cités comme Arequipa ou Cusco, la ville est restée assez traditionnelle et c’est ce qui fait son charme !

Géographie

La ville d’Ayacucho est située dans la cordillère sud des Andes. Les paysages sont assez montagneux et la cité est pentue. Ayacucho est située à plus de 2000 mètres et il est possible qu’en arrivant vous subissiez les effets de l’altitude (mal de tête). Dans ce cas, n’hésitez pas à vite boire un maté de coca et prendre une pastille contre ce mal.

Pour accéder à cette ville en partant de Lima, le mieux est de prendre un bus de nuit Cruz Del Sur qui vous fera arriver le matin vers 8h à Ayacucho (comptez en moyenne 10 heures de trajet et 110 soles par personne en aller retour et semi cama). Les routes sont assez pentues et pas très droites (beaucoup de virages et routes en pleine montagne).

Un conseil : ne prenez pas de taxi à l’arrivée au terminal Cruz Del Sur. Ce dernier est en effet situé à seulement 5 minutes de la Plaza de Armas.

La compagnie aérienne Star Peru propose aussi des vols réguliers pour se rendre à Lima. Une agence est présente sur la Place d’Armes.

Histoire

Marquée par le terrorisme (avec l’avènement du Sentier Lumineux) il y une trentaine d’années, la ville d’Ayacucho est aujourd’hui beaucoup plus sûre.

Entre les années 900 et 1200, la région a vu passer des civilisations préincas en son sein, qui ont bâti des sites et colonisés les montagnes. Les vestiges sont encore assez présents.

Dormir et manger

Pour vous loger sans exploser votre budget, nous vous conseillons l’hôtel La Crillonesa, où la chambre double avec eau chaude est proposée à 45 soles (comptez 5 soles pour un petit déjeuner en plus).

Dans cette auberge, vous serez accueillis par un personnel très aimable et souriant. On vous offrira même le fameux maté de coca en arrivant et l’accès à Internet est totalement libre et gratuit via un ordinateur présent à l’entrée.

Pour manger (petit déjeuner, déjeuner et diner), vous pouvez vous rendre sur la plaza de armas dans le restaurant Pucaray où le menu est à 7 soles et où vous pourrez déguster des plats typiques péruviens tels que le Lomo Saltado, taillarin saltado ou bien encore Arroz a la cubana.

Le marché central est également une bonne adresse pour prendre un jus de fruit pour pas cher (environ 4 soles le jus de fruit de 1 litre) ou bien manger.

Plats typiques

Le « cuy » est le plat typique le plus connu de la région d’Ayacucho. Pour déguster un bon cuy, n’hésitez à vous rendre dans le restaurant Los Alamos qui sert à toutes heures de la journée pour environ 18 soles. Pour ceux qui ne le savent pas, le « cuy » (hé oui !).

Ces petits rongeurs ne sont pas du tout considérés comme des fidèles compagnons comme c’est le cas en France. Ils sont d’ailleurs servis lors de repas de fêtes. C’est vrai que visuellement ce n’est pas si appétissant que ça, mais on vous confirme c’est bon !

Dans la rue, vous pourrez aussi acheter des morceaux d’ananas frais locaux très sucrés : un délice !

cuy chactao

Le fameux Cuy Chactao

Sites touristiques à visiter

La région d’Ayacucho est remplie de sites historiques à visiter mais aussi d’activités touristiques. Le mieux est sans doute de passer par un tour et une agence spécialisée qui vous fera connaitre ces derniers et vous conduira en toute sécurité.

Nous vous conseillons par exemple l’agence AR Tours pour son sérieux (guide passionnée, étudiant en histoire mais qui parle seulement en espagnol).

Vous pourrez par exemple aller visiter les ruines Wari (peuple préinca), la Pampa de Ayacucho, le village de Quinua (où a été signé l’indépendance du Pérou)et des chutes d’eau (et des eaux thermales)

N’hésitez pas également à visiter le musée Caceres où vous pourrez admirer un tableau représentant La Cène où figure un cuy ! L’entrée est seulement à 2 soles et la casona est magnifique.

Dans la ville même d’Ayacucho, vous pourrez admirer la place d’Armes, très bien conçue et très jolie. Les églises sont aussi assez présentes et certaines valent réellement le détour avec leurs architectures et leurs décorations atypiques. Elles sont d’ailleurs gratuites contrairement à d’autres villes plus touristiques.

Météo

La meilleure période pour visiter Ayacucho est sans doute du mois de Mai au mois de Septembre, il y fait chaud et sec (un petit pull est quand même nécessaire lorsque le soleil se couche). Si vous y arrivez au mois de janvier ou février, attendez-vous à de la pluie.