Situées à une cinquantaine de kilomètres de Cuzco, les Salines de Maras comptent parmi les lieux incontournables à découvrir lors d’un voyage au Pérou.

L’excursion aux salines s’organise généralement depuis Cusco, la grande ville touristique de la région mais certains visiteurs partent également du village de Maras, d’Urubamba – la plus grande ville près des salines – ou encore d’Ollantaytambo. En fait, tout dépend du lieu d’hébergement.

Voyage-au-perou.com vous guide dans cette visite des Salines de Maras.

Les salines de Maras, de leur naissance à aujourd’hui

Comme partout dans le monde, les salines sont engendrées par la présence de sel. Toutefois, l’une des particularités des salines de Maras est qu’elles se trouvent loin de la mer et de tout lac salé.

Ces salines sont donc nées de la combinaison entre la présence naturelle de sel et l’arrivée d’eau en provenance des sous-sols. Grâce à l’exposition des bassins au soleil, le sel s’évapore tout seul. On peut alors le recueillir à la main.

Ce site naturel est apparu bien avant la civilisation inca. Toutefois, les Incas font partie de ceux qui ont fait des salines de Maras ce qu’elles sont aujourd’hui.

Durant l’époque inca, le sel de Maras était distribué partout au Pérou. Bien évidemment, ce sel était aussi envoyé vers Cusco, l’ancienne capitale des Incas à quelques kilomètres de là.

Aujourd’hui, les salines de Maras restent exploitées par les locaux. Ces derniers se sont d’ailleurs réunis en coopérative. Et le sel de Maras alimente toujours le Pérou.

Sur ce site de la Vallée sacrée des Incas, on recense 3 600 bassins. De plus, les salines de Maras peuvent donner jusqu’à 200 tonnes de sel sur une année.

Salines de Maras : guide pour les visiter en groupe

Généralement, les touristes qui souhaitent découvrir Maras avec un guide organisent leur excursion depuis Cusco. C’est en effet dans cette ville que la plupart des visiteurs logent.

Le départ pour les salines se fait alors de Cusco, en groupe restreint et en minibus. Un passage par Moray, autre site incontournable de la Vallée sacrée, est effectué avant de partir visiter les salines et de rentrer à Cusco. Il faut compter en moyenne 6 heures pour ce genre de visite.

Attention ! Le billet d’entrée pour les salines n’est pas inclus dans la formule.

Ce circuit Cusco-Moray-Maras correspond à la formule de base. D’autres circuits, plus longs et plus chers, permettent de découvrir d’autres sites de la Vallée sacrée des Incas comme le village inca de Chinchero ou celui de Pisaq, en plus de Moray, de Maras et des Salines.

Visite des salines de Maras en quad

Certains professionnels proposent des sorties à Maras en quad. Ces excursions peuvent se faire en petit groupe ou en privé.

Visiter la Vallée sacrée sur cet engin tout terrain permet de voir les paysages autrement qu’en bus. En outre, en quad, on passe dans des endroits qui restent inaccessibles pour un bus ou pour une voiture.

Pour un aller-retour entre Cusco et la vallée sacrée avec découverte en quad des sites incas et notamment des salines de Maras, prévoyez 6 heures au minimum.

Exemple de visite en VTT

Le VTT est une autre option proposée par certains guides touristiques pour visiter les salines de Maras.

Certains circuits en VTT comprennent un départ de Chinchero, un passage par le site agronomique de Moray, un autre passage par Maras avec visite des salines, avant de finir par la découverte de la rivière sacrée.

Visite sportive de Maras

Les touristes les plus téméraires peuvent profiter d’une randonnée ou d’un trek de plusieurs jours pour découvrir Maras, les salines et bien d’autres trésors de la Vallée sacrée des Incas.

Ce genre d’excursion sportive se prévoit généralement avec un guide.

Comment visiter les salines de Maras seul ?

Si vous n’avez pas envie de visiter les salines de Maras en groupe ou si vous voulez uniquement découvrir ce site de la Vallée sacrée, vous pouvez vous y rendre seul. Vous pourrez ainsi organiser votre excursion comme bon vous plaira et rester autant de temps que vous le souhaitez sur le site. Plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Au départ de Cusco, vous pouvez emprunter un taxi collectif (les fameux colectivos) pour effectuer un trajet direct jusqu’à Maras.

Vous pouvez aussi prendre un taxi privé – une option coûteuse mais pratique -, ou le bus. Ce moyen de transport vous coûtera moins cher qu’un taxi, mais le voyage sera un peu plus compliqué. En bus, vous devrez d’abord rallier Urubamba. Là, il vous faudra descendre au niveau de la bifurcation vers Maras qui, en fait, se trouve un peu avant Urubamba. Puis vous pourrez prendre un taxi qui vous conduira directement aux salines.

Vous pouvez aussi visiter la Vallée sacrée des Incas seul et à pied. Au départ d’Urubamba, il est en effet possible de randonner jusqu’aux salines de Maras. Il faut alors compter quatre à cinq heures pour se rendre sur le site.

Où dormir près des Salines de Maras ?

C’est à Urubamba, à une quinzaine de kilomètres des salines de Maras, que vous trouverez le plus grand nombre d’hébergements pour touristes. Urubamba est la plus grande ville à proximité des salines. Outre le logement, vous pourrez aussi y faire des courses en cas de besoin. Urubamba compte aussi de nombreux restaurants.

Plus près des salines, le village de Maras compte peu d’hébergements touristiques. Toutefois, il reste envisageable de se loger ici. L’avantage de Maras est sa proximité avec le site : moins de dix kilomètres séparent le village des salines.

Autre village permettant de se loger près des salines de Maras : Chinchero. Situé à une trentaine de kilomètres de la Vallée sacrée, ce village abrite quelques hébergements et restaurants.

Bon à savoir

L’entrée pour les salines de Maras est rarement incluse dans les visites guidées. Cette entrée est payante : 10 soles, ce qui équivaut à moins de 3 euros. En revanche, le billet pour les salines de Maras inclut l’entrée à Moray.

Les premiers prix pour une excursion d’une journée comprenant la visite des salines de Maras et la visite de Moray sont aux alentours de trente euros.

Pensez à emporter votre pique-nique si vous partez pour la journée.