Avec quasiment un million de visiteurs par an, la cité du Machu Picchu est de loin, le site touristique le plus visité du Pérou. Les archéologues sont encore sur le terrain et découvrent année après année de nouveaux espaces cachés par la nature.

Ce site touristique est donc en perpétuelle évolution et il peut être intéressant pour les touristes de visiter le Machu Picchu plusieurs fois dans leurs vies !

Que ce soit votre première visite ou votre seconde, Voyage-au-Perou.com vous a concocté un guide ultime à lire ABSOLUMENT pour préparer votre visite dans ce lieu faisant partie des 7 nouvelles merveilles du monde.

Sommaire
Se préparer avant le départ Quel est le meilleur moment pour visiter le Machu Picchu ? Les affaires à emporter pour votre visite au Machu Picchu Acheter son ticket d’entrée avant le départ sur Internet Les autres moyens d’acheter son billet pour le Machu Picchu directement au Pérou Combien coûte l’entrée du Machu Picchu ? Visiter le Machu Picchu et le Huayna Picchu Visiter le Machu Picchu et la Montagne Les treks : un autre moyen de se rendre au Machu Picchu Le trek du SalkantayLe trek du chemin de l’Inca Pendant le séjour : Cusco et Aguas Calientes Se rendre à Cusco depuis Lima Se loger à Cusco Les hôtels à proximité de la place d’armes Dormir chez l’habitant à Cusco Se restaurer à Cusco Aguas Calientes : un passage obligatoire pour le Machu Picchu Acheter son billet de train pour Aguas Calientes S'y rendre depuis Cusco S'y rendre depuis Ollantaytambo Se loger à Aguas Calientes Se restaurer à Aguas Calientes Les bains thermaux de Aguas Calientes Se rendre sur le cite du Machu Picchu en bus depuis Aguas Calientes Visiter le Machu Picchu Les lieux à voir au Machu Picchu Visiter la Vallée Sacrée des Incas après le Machu Picchu Visiter Cusco Acheter vos souvenirs au marché artisanal de Cusco Visiter la ville d'Ollantaytambo Visiter Saqsayhuaman Visiter Moray Visiter Chinchero Visiter les salines de Maras Visiter le marché de Pisaq Lancement prochain de notre marque de sac à dos #MadeInPeru  Acheter un “Boleto turistico” ou pass touristique Ce que comprend le "Boleto Turistico" Le prix du "Boleto Turistico" Les autres lieux tout autant magiques à visiter au Pérou

Se préparer avant le départ

Départ en vacances !!!

La visite du Machu Picchu se prépare en amont. En effet, ce lieu est assez différent des autres sites touristiques présents au Pérou car très visité. Les prix pratiqués n’ont rien à voir avec d’autres lieux moins connus et les touristes non péruviens sont taxés à chaque étape du voyage.

En effet, le Pérou a mis a en place une politique de prix préférentiels pour les personnes de nationalité péruvienne afin qu’elles puissent visiter leur propre patrimoine. Le Canyon du Colca est un autre exemple de lieu touristique où les prix diffèrent entre les locaux et les étrangers.

Quel est le meilleur moment pour visiter le Machu Picchu ?

Pour préparer sa visite, la première chose à faire est de savoir quelle est le meilleur moment pour partir visiter le Machu Picchu. Généralement, nous conseillons de faire la visite entre le mois de juin et le mois de septembre.

En effet, même si cette saison correspond à un afflux de touristes important, c’est le moment où vous aurez le plus de chance de découvrir l’ancienne cité inca sous le soleil. Dans cette partie du Pérou, vous trouverez un climat aux caractéristiques subtropicales. Vous aurez ainsi droit à des températures douces et à de la chaleur dans la journée et à des soirées et nuits assez fraîches. Comptez 26 degrés pour les journées les plus chaudes.

Durant les mois de décembre à mars/avril, c’est la période de la saison des pluies et l’humidité y est très présente. Votre visite du site sera, de ce fait, réalisée dans des conditions moins pratiques.

Vallée Sacrée

Les affaires à emporter pour votre visite au Machu Picchu

Avec des fluctuations de températures au sein de la même journée, votre sac devra donc contenir au minimum quelques t-shirts, une polaire et un pantalon confortable. Des bonnes chaussures de marche sont également recommandées car le parcours n’est pas de tout repos entre les montées, les descentes et la marche au bord du précipice.

Le manteau n’est également pas de trop surtout si vous montez le Machu Picchu au petit matin ou si vous passez de longues soirées à Aguas Calientes. Nous vous conseillons aussi d’emmener par précaution un k-way ainsi que quelques sacs en plastiques pour protéger vos appareils photos si vous partez pendant la saison des pluies.

Crème de protection solaire et casquette sont de rigueur si vous séjournez de mai à novembre. Nous vous conseillons également d’emmener un répulsif contre les moustiques. Ils sont très présents pendant les journées chaudes.

N’oubliez pas vos documents d’identité en cas de contrôle à l’entrée et notamment votre passeport. Vous pourrez y tamponner votre passage au Machu Picchu !

Dernière chose à prendre dans votre sac : de l’eau et de quoi grignoter. Les prix sont multipliés par deux ou par trois voire plus au fur et à mesure que vous vous rapprochez du Machu Picchu.

Nous vous recommandons donc soit de prendre le nécessaire à Cusco soit à Ollantaytambo si vous y faites un stop.

Acheter son ticket d’entrée avant le départ sur Internet

Il est important d’acheter son ticket d’entrée pour le Machu Picchu avant votre départ au Pérou. En effet, même si vous pourrez toujours l’acheter directement au Pérou, il est plus prudent (et moins embêtant) de l’acheter directement en ligne dans votre pays d’origine.

Seulement 2500 personnes peuvent visiter chaque jour le Machu Picchu et les places partent très vite ! Réserver son entrée plusieurs mois à l’avance est donc parfait pour ne pas se voir refuser la visite de ce merveilleux site touristique.

De plus si vous souhaitez coupler votre visite au Machu Picchu avec celle de la Montagne ou du Huayna Picchu, vous devrez vous y prendre avant dans tous les cas car les places sont encore plus limitées. Pour acheter votre ticket sur Internet, rendez-vous sur le site du gouvernement péruvien dédié à ce lieu : aller sur le site.

Billet électronique pour le Machu Picchu

Faites attention car vous ne pourrez que payer grâce à une carte Visa (les cartes American Express et Mastercard ne sont pas acceptées malheureusement). A l’heure où nous écrivons cet article, il n’est pas non plus possible de régler via le système Paypal.

Les autres moyens d’acheter son billet pour le Machu Picchu directement au Pérou

Plusieurs moyens existent pour acheter sa place pour le Machu Picchu lorsque vous êtes déjà au Pérou :

  • via le site internet et la banque nationale : si vous n’avez pas de carte VISA, faites la réservation sur Internet et notez bien le numéro de réservation. Puis, rendez-vous directement dans une “Banco de la Nacion”, la banque nationale du Pérou où vous pourrez payer en espèces (en soles). Chaque grande ville possède une “Banco de la Nacion”, renseignez donc sur son emplacement.
  • via une agence : certaines agences peuvent réserver votre billet d’entrée si vous décidez de visiter ce lieu grâce à ces dernières. Cela peut être un bon moyen de trouver une place à la dernière minute. Cependant, vous payerez toujours plus cher que si vous l’aviez fait vous-même.

Combien coûte l’entrée du Machu Picchu ?

Pour les touristes étrangers, voici les prix de l’entrée du Machu Picchu :

  • Pour une visite du Machu Picchu : 128 soles
  • Pour une visite du Machu Picchu et du musée : 150 soles Pour une visite du Machu Picchu et du Huaynapicchu : 152 soles
  • Pour une visite du Machu Picchu et de la Montaña : 142 soles

Pour les péruviens, voici les prix de l’entrée du Machu Picchu :

  • Pour une visite du Machu Picchu : 64 soles
  • Pour une visite du Machu Picchu et du musée : 86 soles
  • Pour une visite du Machu Picchu et du Huayna Picchu : 90 soles
  • Pour une visite du Machu Picchu et de la Montaña : 80 soles

A noter que pour la visite couplée du Machu Picchu et du Huayna Picchu, il est souvent nécessaire de réserver plusieurs mois à l’avance (3 mois au maximum).

Visiter le Machu Picchu et le Huayna Picchu

Lors de votre réservation pour le Machu Picchu, vous pouvez également faire le choix de grimper le Huayna Picchu. Le Huayna Picchu, traduit par “jeune montgane” en Quechua, est une montagne proche de la fameuse cité Inca. On peut d’ailleurs l’apercevoir du Machu Picchu.

Avec ses 2 720 mètres d’altitude, le Huayna Picchu domine ce dernier par sa hauteur. C’est un site qui nécessite une certaine condition physique, de moyenne à très bonne, car les marches qui vous permettent d’accéder au sommet sont plutôt rudes.

Huayna Picchu

De plus, si vous avez le vertige ou le mal de l’altitude, évitez tout de même cette ascension car les malaises sont fréquents chez les personnes mal avisées. En effet, le chemin y est étroit et les marches n’en sont pas vraiment. Durant votre ascension vous aurez d’un côté le flanc de la montagne et de l’autre côté le vide total. Pour les courageux, une fois au sommet, vous aurez le droit à une vue imprenable sur la sulfureuse cité Inca.

C’est d’ailleurs de ce sommet que les photos professionnels de ce lieu sont prises (celles que vous voyez sur les cartes postales par exemple). Comptez entre 1h et 1h30 de marché pour atteindre le sommet.

Pour l’achat de vos billets, prenez-vous minimum trois mois à l’avance car il n’y a que 200 places disponibles par jour ! Pour grimper, deux départs sont proposés, un entre 7h00-8h00 et un autre entre 10h00-11h00. Nous avons une petite préférence pour l’horaire très matinale car avec un peu de chance vous aurez le droit un spectacle magnifique avec le levée du soleil.

Visiter le Machu Picchu et la Montagne

Si vous optez pour un billet comprenant Machu Picchu et la Montagne, vous aurez le droit de grimper la Montagne qui se trouve à côté du site archéologique. Par rapport au Huayna Picchu, le montée est moins laborieuse.

En effet, le chemin y est accessible à une plus grande majorité car moins raide. Culminant à 3500 mètres d’altitude, la Montagne est donc une alternative à ceux qui ont une moins bonne condition physique ou ceux qui ont le vertige. Enfin, la vue y est tout aussi majestueuse.

Deux départs sont prévus pour la Montagne, un à 7h00 et l’autre à 11h00. Les places sont également limitées. Dans le cas de la Montagne, elles sont au nombre de 400 par jour.

Les treks : un autre moyen de se rendre au Machu Picchu

Si vous souhaitez marcher et découvrir encore plus de magnifiques paysages, certains treks permettent de se rendre au Machu Picchu après 3 à 5 jours de marche. Vous emprunterez les chemins que prenaient les Incas, il y a plus de 500 ans.

Les 2 treks principaux qui mènent au Machu Picchu sont le trek du Salkantay et le Chemin de l'Inca.

Le trek du Salkantay

Le trek du Salkantay est, avec celui du Chemin de l’Inca, l’un des plus connus pour atteindre le Machu Picchu. En effet, ce trek fait partie de la liste des 25 plus belles randonnées au niveau mondial établie par le « National Geographic Adventure Travel Magazine ».

randonnée relie la ville de Mollepata au Machu Pichu et est semée de vastes forêts tropicales et de montagnes aux sommets enneigés. Le mot Salkantay tient son origine du quechua. Il signifie « la montagne sauvage ». Ce trek est destiné au amateurs de randonnées authentiques qui sont à la recherche d’intimité et de communion avec la nature.

Le trek du chemin de l’Inca

Chemin de l'Inca

C’est le trek le plus connu et le plus physique. Il faut le réserver 6 mois à l’avance si vous souhaitez le faire durant la période qui s’étale du mois de juin au moins de septembre. C’est un des seuls treks que vous ne pourrez pas réaliser seul - il faudra obligatoirement passer par une agence agréée. Comptez environ 500 à 600 dollars américains pour effectuer ce trek.

serez accompagnés par des guides, des porteurs (pour les tentes et le matériel pour faire la cuisine) et des cuisiniers. Pour réserver ce trek et choisir une bonne agence, n’hésitez pas à vous renseigner sur la qualité des agences sur Internet, et leur demander leurs prix.

Pendant le séjour : Cusco et Aguas Calientes

Pour visiter le Machu Picchu, il va être obligatoire pour vous, de vous rendre dans la ville de Cusco, puis de Aguas Calientes. Voici tous les chemins possibles que vous pouvez emprunter en fonction de votre budget, de votre temps et de vos envies.

Se rendre à Cusco depuis Lima

  • En avion : nous vous conseillons la compagnie Star Peru qui dessert Cusco depuis Lima en à peine 1 heure. Vous pouvez effectuer votre achat de billet directement sur le site internet de Star Peru : Voir le site
  • En bus : le trajet dure environ 20 heures, il faut donc prévoir un bon bouquin et utiliser une compagnie de bus confortable comme Cruz del Sur, vous ne le regretterez pas ! Pour réserver votre billet, vous pouvez directement payer sur le site internet de Cruz del Sur ou bien vous rendre dans une agence dédiée.
  • En voiture : vous pouvez bien sûr louer une voiture dans les plus grandes villes du Pérou. Cependant, nous ne le conseillons pas et préférons la tranquillité des transports en commun.

Se loger à Cusco

Les hôtels ne manquent pas à Cusco. Vous aurez l’embarras du choix entre les hôtels luxueux, les auberges de jeunesse et les hôtels de milieu de gamme.

Nous vous conseillons de loger autour de la place d’armes ou bien dans le quartier moins touristique de San Blas (sur les hauteurs de la ville).

La ville de Cuzco

Les hôtels à proximité de la place d’armes

Pour les porte-monnaie serrés, nous vous conseillons l’auberge de jeunesse suivante :

  • L’hôtel Caceres est situé à quelques mètres de la Plaza de Armas. Il est un lieu de passage de nombreux bagpackers. C’est un lieu où vous pourrez séjourner tranquillement, ne vous attendez pas non plus au grand luxe.

Adresse : Calle plateros 368, 084 Cusco, Pérou

Comptez environ 50 soles (14euros) par nuit pour deux personnes.

Hôtel Caceres - Cusco

Hôtel Caceres - Cusco

Si vous souhaitez vous faire plaisir et dormir dans un cadre idyllique et luxueux, nous vous recommandons :

  • L’hôtel Belmond Palacio Nazarena est situé dans le centre de Cusco. Ancien couvent restauré et réaménagé, la décoration et le confort des chambres est garantie. Le personnel sera aux petits soins pour vous et vous attendra à votre arrivée avec un bon Pisco Sour. Le plus de cet hôtel est sa terrasse et sa piscine chauffée.

Adresse : Plaza Nazarenes 144, Cusco, Pérou

Comptez environ plus de 100 € la nuit.

Hôtel Belmond Palacio Nazarena - Cusco

Dormir chez l’habitant à Cusco

Des centaines de propriétaires proposent de louer une chambre privée ou un appartement entier via le site Airbnb par exemple. Vous pourrez donc loger dans quasiment tous les quartiers de Cusco via ce moyen, mais aussi à Urubamba ou à Ollantaytambo. C’est souvent un peu plus cher que les prix des hôtels mais l’expérience de vie est totalement différente !

Se restaurer à Cusco

  • Restaurant traditionnel

Le restaurant Uchu est un passage obligatoire pour les carnivores. On vous servira des grillades de viandes sur pierre chaude. Ce restaurant est réputée pour sa viande au goût si parfumé. L'ambiance est agréable et le service parfait.

Adresse : Calle Palacio 135, Cusco, Pérou

Pour le dessert nous vous conseillons le restaurant Qucharitas. Il jouit d’un bon accueil, d’une décoration sympathique et très colorée. Bel accueil. Vous pourrez y déguster des glaces et des produits 100% naturels !

Adresse : Procuradores 385, Cusco 84

Qucharitas restaurant - Cusco

Pour manger traditionnel, vous pouvez aussi vous rendre au marché central, où vous pourrez déguster des plats locaux. Des dizaines de commerçants ambulants vendent également des plats locaux : tamales, boissons chaudes, gâteaux, etc… pour des prix mini.

Jus de fruit au marché

  • Restaurant touristique

Des dizaines de restaurants très touristiques sont présents à proximité de la place d’armes de Cusco. Vous devrez trouver votre bonheur. Les serveurs parlent souvent un peu anglais, ce qui devrait rassurer ceux qui ne parlent pas du tout espagnol. Au niveau des prix, ils sont bien évidemment plus importants que ceux des restaurants traditionnels.

Le restaurant Le Soleil est l’un d’eux. C’est un restaurant gastronomique tenu par un français (vous ne serez pas dépaysés ! ) Ce restaurant n'a rien à envier aux restaurants gastronomiques européens haut de gamme. Pour la qualité des plats servis, les prix sont assez attractifs.

Le service et le cadre sont également irréprochables, ce qui participe au sentiment d'être dans un grand restaurant.

Adresse : Calle San Agustin 275, Cusco 84, Pérou

Le Soleil - Restaurant -Cusco

Aguas Calientes : un passage obligatoire pour le Machu Picchu

Afin de vous rendre à la tant attendue cité des Incas, vous devrez passer par la ville de Aguas Calientes, sauf bien sûr si vous avez choisi l’option trek. Pour vous rendre dans cette petite ville au pied du Machu Pucchu, un seul moyen de transport : le train.

Deux options s’offrent à vous : vous pouvez soit partir de Cusco soit de Ollantaytambo.

Acheter son billet de train pour Aguas Calientes

Le coût de ce trajet est assez onéreux par rapport au niveau de vie local. Comptez environ :

  • De 150 à 170 $ (aller-retour) pour vous rendre de Cusco à Aguas Calientes (Machu Picchu)
  • De 120 à 150 $ (aller-retour) pour vous rendre de Ollantaytambo à Aguas Calientes (Machu Picchu).

Pour vous rendre à Ollantaytambo en bus, comptez 8 à 10 soles pour 2 heures de trajet. A Cusco, vous pourrez acheter votre billet de train pour vous rendre à la ville de Aguas Calientes.

Il existe deux compagnies principales de train pour les touristes : Incarail et Peru Rail Elles se trouvent toutes sur la place d’Armes et à proximité l’une de l’autre.

Aguas Calientes

S'y rendre depuis Cusco

Soit vous partez directement de Cusco pour rejoindre Aguas Calientes. Le temps de ce trajet est d’environ 3 heures. Le départ se fait à la gare de Poroy. A noter qu’il y a peu de trains directs.

S'y rendre depuis Ollantaytambo

Soit vous vous rendez d’abord à Ollantaytambo et en profiter pour visiter les ruines pendant la journée, et prenez le train le soir. Le temps de trajet est de 1h voire 1h30. Soyez tout de même à la gare 30 minutes avant avec deux copies de vos billets et votre passeport.

  • Peru Rail : c’est la compagnie historique qui était encore seule sur le marché il y a quelques années lorsque la concurrence n’avait pas encore été ouverte. Peru Rail est une compagnie péruviano-britanique. La compagnie fait partie du groupe Belmond.
  • Inca Rail : Le départ des trains pour cette compagnie se fait exclusivement depuis Ollantaytambo. En effet, aucun départ n’est fait depuis la gare de Poroy à Cusco. Inca Rail est une entreprise 100 % péruvienne offrant un service de voyage en train de luxe. Elle fait partie du groupe d’affaire CROSLAND, qui emploie plus de 300 personnes et est présent depuis plus de 50 ans sur le marché péruvien.

Il existe également des trains moins chers pour les ressortissants péruviens mais vous n’y aurez pas accès (sauf si vous avez la carte d’identité péruvienne).

Se loger à Aguas Calientes

  • Les hôtels

Beaucoup de touristes et de guides insistent sur le fait qu’il faille réserver son hôtel à Aguas Calientes mais il est toujours possible de trouver de la place si vous n’avez pas eu le temps de le faire ! Pas d’inquiétude donc. Pour cette destination, nous vous conseillons de prendre un hôtel simple car vous vous lèverez tôt le matin et ne profiterez donc pas beaucoup de votre chambre. Essayez tout de même de trouver un hôtel avec de l’eau chaude !

  • Dormir chez l’habitant

Il n’est pas possible de dormir chez l’habitant à Aguas Calientes par manque d’offres. Vous devrez donc trouver un hôtel.

Se restaurer à Aguas Calientes

  • Restaurant traditionnel et le marché de Aguas Calientes

Manger un vrai plat traditionnel à Aguas Calientes est un parcours du combattant. En effet, la ville s’est adaptée au tourisme de masse et vous pourrez donc plutôt trouver des pizzas que des plats péruviens.

Rendez-vous au marché pour manger traditionnel à des prix défiant toute concurrence : 7 soles le menu comprenant entrée, plat et boisson. Le marché se trouve tous près de la station de bus pour se rendre au Machu Picchu.

Le restaurant Mama Angelica est également une bonne alternative. Des plats typiques sont proposé et le rapport qualité-prix est plus que correct. Il est situé au Km. 114.5 Ferrocarril - Machupicchu, Aguas Calientes 08781.

  • Restaurant touristique

Vous aurez l’embarras du choix avec par exemple le célèbre Indio Feliz au coeur de Aguas Calientes. Ce restaurant fait les beaux jours d’un frenchie. Situé à Calle Lloque Yupanqui Nº 103 (Aguas Calientes), vous trouverez des mets franco-péruvien.

Indio Feliz - Aguas Calientes

Les bains thermaux de Aguas Calientes

Cette ville doit son nom à des bains thermaux présents à proximité. Les touristes reviennent souvent un peu déçus de cette attraction mais vous pouvez tout de même y faire un tour pour vous relaxer.

Les bains sont ouverts de 5h à 20h et vous aurez la possibilité de louer des serviettes si vous n’en avez pas.

Prix de l’entrée : 10 soles Où ça se trouve ? Les bains se situent dans le haut de la ville - vous trouverez facilement !

Se rendre sur le cite du Machu Picchu en bus depuis Aguas Calientes

La veille de votre départ pour le Machu Picchu, nous vous conseillons d’acheter votre billet de bus dans la rue centrale située à côté de la gare. Plusieurs points de vente sont disponibles. Comptez une quinzaine de dollars américains pour l’aller-retour.

Visiter le Machu Picchu

Machu Picchu

C’est le jour J pour la visite du Machu Picchu ! Vous avez deux solutions pour vous y rendre lorsque vous êtes à Aguas Calientes :

  • effectuer la montée à pieds : vous emprunterez le chemin que prenaient les Incas pour se rendre en haut de la montage. Il est nécessaire d’être en forme physiquement pour monter les centaines de marche qui vous séparent de l’ancienne cité. Nous vous conseillons de partir à 5 heures du matin avec une lampe frontale (ne vous inquiétez pas, des dizaines de personnes seront dans le même cas que vous)
  • acheter un aller retour de bus : le bus est à prendre dès 8 heures du matin près de la gare. Une file vous y attendra.

Nous vous conseillons de vous lever tôt pour profiter de cette visite exceptionnelle au maximum.

A votre arrivée, vous pouvez passer rapidement aux toilettes car il n’y en a pas dans l’enceinte même de la cité. A noter qu’il est interdit de manger au Machu Picchu, mangez donc un petit encas avant d’entrer.

Des guides (étudiants à l’université de Cusco) vous proposent leurs aides pour vous faire une visite guidée des lieux. Comptez une vingtaine de dollars.

Sinon, vous pouvez bien sûr faire la visite dans guide mais elle pourrait être moins intéressante puisque vous n’aurez pas d’informations sur les monuments que vous apercevrez.

La solution ultime peut aussi être d’acheter un livre sur le machu picchu pour faire la visite avec (c’est ce que font la majorité des guides !). En voici quelques uns intéressants :

  • La fabuleuse découverte de la cité perdue des Incas : La découverte de Machu Picchu à 21,90 euros (en français)
  • The Machu Picchu Guidebook: A Self-Guided Tour à 17,98 euros (en anglais mais très pratique pour réaliser soi-même la visite complète du Machu Picchu)
  • Le Machu Picchu : La montagne perdue des Incas à 15,10 euros (en français)

Les lieux à voir au Machu Picchu

Une fois sur le site du Machu Picchu, profitez-en au maximum, prenez votre temps et perdez-vous dans cet immense site archéologique unique au monde. Vous serez ému, voire bouleversé devant l’immensité de l’ancienne cité Inca.

Une seule question revient toujours : comment ils ont pu réaliser tout cela ? Chacun s'appropriera les lieux à sa manière. Appréciez chaque instant passé sur ce site qui est à coupé le souffle ! Pour ne pas en perdre une miette, certains lieux présents dans le Machu Picchu sont indispensables à voir.

Voyage au Pérou vous a dressé une petite liste pour ne rien manquer :

  • les terrasses dans le secteur agricole
  • le temple du soleil
  • la tombe royale
  • le temple central
  • le rocher funéraire
  • la demeure de la princesse (la Nusta)
  • le temple de l’eau
  • le pont de l’Inca
  • le quartier sacré
  • le quartier des nobles
  • la qualité de construction des murs de pierre
  • l’arrivée de l’eau et les systèmes d'irrigation
  • les lamas
  • la chambre de l’Inca
  • l’Intihuatana, l’horloge solaire

Vous avez terminé votre visite du Machu Picchu et vous vous demandez quels lieux vous pourrez maintenant visiter ? La vallée sacrée regorge de sites touristiques. Voici une petite liste qui devrait vous donner des idées.

Visiter la Vallée Sacrée des Incas après le Machu Picchu

Visiter Cusco

La ville de Cusco mérite le détour. En effet, elle fut la capitale de l’empire Inca pendant de nombreuses années. Dans cette ville, vous pourrez encore découvrir de nombreux murs construits par les incas ainsi que le temple du soleil mais aussi tout un passé colonial avec notamment des églises espagnoles et la jolie place d’Armes.

Cusco est aussi une ville dynamique où des restaurants, des bars et des boites de nuit sont accessibles facilement. Vous pourrez aussi découvrir de nombreux musées dont l’entrée est comprise dans le billet touristique de la Vallée Sacrée.

Acheter vos souvenirs au marché artisanal de Cusco

Le marché artisanal de Cusco est le marché le plus grand que nous avons visité au Pérou. Entièrement couvert, il vous permettra d’acheter des souvenirs à très bon rapport qualité prix : bonnet, pull en alpaga, sac à dos, sac de voyage, sac à main, tissages, etc…

Rendez vous y le matin assez tôt pour éviter le monde et n’oubliez de négocier ! Si vous avez oublié d’acheter des souvenirs, pas de soucis - voyage-au-perou lance bientôt sa marque d’artisanat péruvien !

Marche artisanal de Cusco

Visiter la ville d'Ollantaytambo

Si durant votre séjour, vous n’êtes pas passé par cette jolie ville, nous vous conseillons d’y faire un petit stop au retour pour visiter les petites rues entourées de murs construits par les Incas, ainsi que les deux sites touristiques à proximité.

Située dans la province d’Urubamba, la forteresse d'Ollantaytambo tient son nom d’un guerrier. Ce lieu a connu de grandes batailles entre Espagnols et Incas. Cependant, des traces anciennes montrent que ce site fut habité bien avant l’Empire Inca, de 600 à 400 ans av. J-C. A Ollantaytambo, vous pourrez admirer l'extraordinaire travail des pierres taillées, ces dernières étant encore plus imposantes qu’à Cuzco.

La construction de ce site reste encore un grand mystère. En effet, très peu de vestiges ont été retrouvé expliquant la méthode d’élaboration du lieu. Seul l’analyse des pierres montrent qu’elles proviennent de plus de 6km de là.

Marche d'Ollantaytambo

Le travail effectué par ces anciennes civilisations est plus qu’époustouflant car il suggère une expertise architecturale, une patience infinie et une précision unique. Nous nous demandons encore comment ces pierres ont pu être taillées de la sorte et surtout comment les incas ont fait pour les préserver intactes jusqu’à la plus haute terrasse.

La forteresse de la ville se compose de cinq étages de terrasses donnant sur le ravin et de six donnant sur la cité. Du haut des terrasses, nous pouvons constater que la ville à ses pieds est en forme d’un épi de maïs.

Il est vrai que c’est une habitude chez le Incas de donner des formes d’animaux ou d’objets aux cités les plus importantes. Cuzco est par exemple en forme de puma. Si vous passez par un tour touristique, l’entrée sur ce site sera compris dans le “boleto turistico” ou “pass touristique”.

Ollantaytambo

Visiter Saqsayhuaman

Situées à quelques kilomètres de Cusco, les ruines de Saqsayhuaman sont une ancienne forteresse inca. Accessible à pied depuis Cusco et construite par 20 000 hommes, la forteresse a une forme de puma vue des airs.

Le plus impressionnant est sans doute les énormes pierres utilisées pour construire cette forteresse et donc le procédé utilisé pour les déplacer. C’est sous les murs de Sacsayhuaman que s’est joué l'un des derniers épisodes de la conquête du Pérou.

En 1536, les espagnols qui tenaient alors Cusco, furent assaillis par des milliers de soldats Incas sous les ordre de Manco Inca. Cette attaque Inca ne suffit pas pour faire tomber les espagnols. Le 24 juin de chaque année est célébré l'Inti Raymi, la fête du soleil. Adorateurs du soleil et astronomes émérites, les Incas effectuaient des incantations pour son retour.

Inti Raymi

Visiter Moray

Le site de Moray est un lieu où les Incas pratiquaient des expérimentations agricoles qui étaient ensuite répliquées dans la Vallée Sacrée. Vous pourrez admirer un cercle composé de terrasses typiques. Situé à 3500 mètres de hauteur, il est assez proche des Salines de Maras.

Les terrasses que vous pourrez visiter ont cette particularité d’être en forme d'amphithéâtre. La position des terrasses en forme circulaire crée toute une série de microclimats. La température s’intensifie en se rapprochant du centre et se rafraîchie lorsque l’on s’éloigne de ce point. Cela permet de simuler une vingtaine de microclimats différents.

Moray était en quelque sorte un lieu où les Incas tentaient de prévoir des rendements agricoles en fonction des saisons ou des changements climatiques. Les terrasses sont constituées de murs de soutènement, de terre fertile et d'un système d'irrigation complexe permettant de cultiver plus de 250 espèces de plantes !

Moray

Visiter Chinchero

Ce petit village pittoresque vous fera tomber sous son charme. Perdu au milieu de la Vallée Sacrée, en plein coeur des montagnes, Chinchero est caractéristique des villages andins avec ses pavés au sol et ses murs en pierres.

Les habitants ont gardé une certaine authenticité, la plupart arbore leurs tenues traditionnels. Ils vivent principalement de l’artisanat et du tourisme. Ici, vous pourrez également visiter les ruines de Chinchero situées à quasiment 4000 mètres d’altitude !

Les ruines de Chinchero vous offre une vue imprenable sur des sommets andins. Une vraie vue de carte postale ! Surnommée le berceau des arc en ciel par les Incas, Chichero abrite également une église qui vaut le détour. En effet, cette église datant du 17ème siècle a été construite par les espagnols sur un ancien sanctuaire Inca.

L’entrée est comprise dans le billet touristique de la vallée sacrée. Vous pourrez également y découvrir des terrasses incas. Le petit marché est également à visiter si vous avez du temps. Vous pourrez y dénicher des pièces tissées uniques.

Marché de Chinchero

Chinchero

Visiter les salines de Maras

A une cinquantaine de kilomètres de Cusco, se situe Maras. Perché à 3 300 mètres d’altitude, Maras domine la Vallée Sacrée des Incas. Connu pour ses salines, Maras offre un spectacle naturel sans comparaison.

Les salines s’étendent à l’infini sur des plateaux sur un flanc de montagne. Encore exploitées aujourd’hui, les salines de Maras datent de l’époque pré-inca. Les 800 familles qui exploitent ces bassins produisent annuellement près de 200 tonnes de sel. Ce sel est extrêmement courtisé sur les marchés internationaux.

Tout ceci est rendu possible par une source d’eau saturée en chlorure de sodium qui jaillit à cet endroit. L’évaporation de l’eau salée produit ensuite le sel. Le procédé utilisé pour extraire le sel est réalisé de manière artisanal. C’est une technique qui a été transmise de génération en génération.

Ce stop obligatoire dans votre visite est souvent proposée dans les tours de la Vallée Sacrée. Vous pouvez également vous y rendre seul en prenant un bus à Cuzco ou en négociant un tarif avec un taxi.

Salines de Maras

Visiter le marché de Pisaq

Le marché de Pisaq est un des marchés les plus connus du Pérou. En effet, ce marché très coloré regroupe des marchands très diversifiés. Il est possible d’acheter la majorité de ses souvenirs ici. Ce marché est également assez reconnu pour ses pierres taillés. Situé à une trentaine de kilomètres de Cusco, vous pouvez vous y rendre facilement en bus ou en taxi.

Pisac

Acheter un “Boleto turistico” ou pass touristique

Ce que comprend le "Boleto Turistico"

Lieux à Cusco :

  • Museo de Arte y Monasterio de Santa Catalina
  • Museo Municipal de Arte
  • Contemporaneo
  • Museo Historico
  • Regional Museo de Sitio del Qoricancha
  • Museo de Arte Popular
  • Centro Qosqo de Arte Nativo (Danzas Folkloricas)
  • Monumento a Pachacutec
  • Saqsaywaman
  • Qenqo
  • Pukapukara
  • Tambomachay
  • Tipon
  • Pikillacta
  • Mirador de Pachacuteq

Lieux dans la Vallée Sacrée :

  • Pisac
  • Ollantaytambo
  • Chinchero

A noter qu’il ne permet pas d’entrer au Machu Picchu.

Le prix du "Boleto Turistico"

Le billet vous coûtera 130 soles.

Les autres lieux tout autant magiques à visiter au Pérou

Après avoir visité le Machu Picchu et la Vallée Sacrée et Cusco, vous allez probablement vous dire que vous avez fait la chose la plus importante du Pérou. Et pourtant, il reste encore des dizaines de sites touristiques à visiter, d’activités à faire et de paysages à contempler.

Si ce n’est pas déjà fait, nous vous conseillons de vous rendre à Puno et vous balader en bateaux sur le lac Titicaca. Vous pourrez également visiter la ville d’Arequipa et bien sûr faire un trek dans le Canyon del Colca.

Un peu de temps supplémentaire au Pérou ? Rendez-vous dans le Nord du pays, beaucoup moins touristique que le Sud, mais rempli de ruines de civilisations pré-incas, de plages paradisiaques (où vous pourrez vous baigner n’importe quand dans l’année) et d’activités (faire du rafting sur une rivière de l’Amazonie).

Enfin, n’hésitez pas à découvrir l’ancienne ville coloniale de Lima lors de votre retour dans la capitale.

Voyage-Au-Perou.com vous a concocté LE GUIDE ULTIME à lire absolument pour préparer votre visite au Machu Picchu, une des 7 merveilles du monde.