Le Pérou fait partie des pays du continent américain où les tremblements de terre sont assez fréquents. La raison est qu’il se trouve dans ce qu’on appelle une zone de subduction, un processus naturel qui provoque de nombreux évènements comme le tremblement de terre ou la formation de volcans.

Au Pérou, certains séismes peuvent être violents et il existe certaines mesures à prendre lorsque ces évènements se produisent. Voyage-au-Pérou.com vous en dit plus.

La fréquence des tremblements de terre au Pérou

Il est possible de ressentir fréquemment des petites secousses au Pérou mais la plupart du temps, il ne s’agit que de tous petits séismes dont la magnitude dépasse à peine 4 sur l’échelle de Richter. Ces petits tremblements ne sont généralement pas inquiétants. Ils se produisent environ tous les 3 ou 4 mois.

Cela dit, le pays subit de temps en temps de gros séismes qui peuvent causer beaucoup de dégâts. Certains peuvent même créer des raz-de-marée à cause des failles inversées, des décrochements, des dorsades océaniques, etc.

Des vagues gigantesques peuvent alors se former suite à des tremblements de terre. Cela se produit notamment lorsque l’épicentre du séisme se trouve sur les rivages ou en pleine mer, non loin des côtes péruviennes. Et il faut savoir que le mouvement marin peut dans cette situation être très dévastateur : montée des eaux, éboulements, etc.



Les récents séismes survenus au Pérou

Parmi les tremblements de terre violents qui se sont produits dans ce pays, celui du 15 août 2007 a été l’un des plus dévastateurs. Il a frappé principalement le sud du Pays avec une magnitude de 7,9.

Il a détruit plus de 85 000 logements, et a fait 1 800 blessés et environ 600 morts.

Le tremblement de terre du 25 septembre 2013 est aussi considéré comme l’un des plus importants dans l’histoire du pays. Il s’était produit à environ 72 km de Lomas. Ce tremblement de terre est le plus puissant de l’année, avec une magnitude de 7. Heureusement, il n’a causé aucun mort, mais a fait seulement quelques blessés et a détruit quelques infrastructures.

Durant l’année 2014, le plus important séisme était certainement celui du 24 août. Il s’est produit à 42 km de Tambo et manifestait une magnitude de 6,9. Ce phénomène n’a pas provoqué de grands dégâts matériels et n’a fait aucun mort.

Les mesures à prendre en cas de tremblement de terre au Pérou

Les séismes sont bien évidemment imprévisibles. Certes, les infrastructures au Pérou ont généralement été aménagées pour faire face à ce genre de situation, mais il faut tout de même prendre certaines précautions.

D’abord, il est recommandé d’éviter de se déplacer sur les routes ou de s’arrêter dans un tunnel, sur un pont, sur un viaduc ou encore sur une voie surélevée.

Autant que possible, on doit s’éloigner des immeubles et des réseaux électriques quand on est à l’extérieur. En cas de confinement, le mieux serait de s’abriter sous un meuble solide ou de s’accroupir à proximité d’un mur intérieur tout en se protégeant la tête et le cou avec ses bras. En effet, il est nécessaire de se trouver dans un endroit où rien ne peut tomber sur sa tête.

Il faut aussi se tenir loin des miroirs, des fenêtres ou des objets cassables. Enfin, il faut éviter d’utiliser un ascenseur.