Peu de pays dans le monde concentrent en un même territoire autant de richesses culturelles, musicales, gastronomiques et artisanales. Au Pérou, nous ne savons pas ce qui nous impressionne le plus : les monuments historiques, le traditions ancestrales, le folklore locale, l’artisanat…

Une chose est sûre, l’artisanat tient un rôle primordial. Du Nord au Sud du pays, en passant par l’Amazonie, l’art et les techniques des artisans reflètent des visages multiples. Nous pouvons même dire que les confections péruviennes sont une forme d’expression, de langage.

Nous vous parlions d’ailleurs, dans notre article dédié aux bonnets péruviens, des symboles sur les chullos indiquant le statut social et/ou marital de leur propriétaire.

Véritable art, perfectionné depuis des milliers d’années, le tissage et le textile sont reconnus aujourd’hui au niveau international et sont même répertoriés parmi le Patrimoine Immatériel de l’Humanité par l’Unesco. Voyage au Pérou vous dit tout sur cet artisanat.

Retrouvez l'esprit INCA dans nos sacs à dos 

Inscrivez-vous et pour être averti de la prochaine collection.

EDITION LIMITEE 

Le textile et le tissage artisanal péruvien

La caractéristique de l’artisanat péruvien est qu’il est réalisé dans son ensemble ou en partie sans aucune intervention de machine. Mêlant une infinité de couleurs et de motifs locaux, les pièces réalisées par les artisans péruviens ne manqueront pas de vous plaire et de coller à vos looks. Ils sont tout simplement intemporels.

Au Pérou, le tissage et le tricot sont des activités qui remontent à près de 3 000 ans. Armés de patience, de maîtrise, de méticulosité et de finesse, les artisans péruviens sont des créateurs hors normes.

En effet, trois principales raisons expliquent l’importance, le caractère sacré et l’excellence de cet art à tisser :

  1. La rudesse du climat, surtout dans la cordillère des Andes, requiert des habits chauds et confortables.

  2. Le peuple péruvien était le seul peuple pré-colombien qui avait accès à une laine variée grâce à la présence des lamas, des alpagas et de vicuna. Quant au coton, il était cultivé depuis toujours près des côtes péruviennes.
  3. La culture andine a toujours laissée une place à la liberté d’exercer ce type d’activité, en plus de la culture de la terre. Certaines femmes pouvaient même y dédier leur vie !

Textile vieux de 2000 ans - Paracas

Comment est travaillé le textile au Pérou ?

Sur la terre des Incas se sont développées quasiment toutes les techniques artisanales les plus connues dans le domaine du textile.

Le tissage et le tricot sont réalisés à partir de baguettes qui sont de véritables extensions des doigts. Souvent réalisé par les femmes, le tricot est aussi une histoire d’homme comme sur l’Ile Taquile par exemple.

Les métiers à tisser sont aussi assez utilisés au Pérou. Cette façon de faire est notamment nécessaire pour des motifs plus complexes et plus méticuleux à réaliser.

Le rouet, un instrument ancien à roue actionné par une pédale ou une manivelle, et servant au filage de la laine et de toute autre fibre, tient également une place importante dans les confections.

Artesania

Les motifs et le design de l’artisanat péruvien

Jupes et jupons multi-couleurs, chullos, ponchos, plaids, tapisseries, pulls … les modèles réalisés par l’artisanat péruvien sont inépuisables. Les motifs et le design apportés à ces pièces sont encore plus variés.

Des animaux, des décorations florales ou encore des motifs géométriques telles que des lignes droites, des losanges, des formes rectangulaires … il existe une infinité d’ornement et de motifs qui n’ont de limites que l’imagination de ses créateurs.

Le design de ces pièces uniques est essentiellement inspiré par la nature, les lieux d’habitation, l’environnement et la personnalité du créateur.

Les couleurs choisies font également état de son humeur, tantôt vives pour exprimer une célébration, l’euphorie ou le bonheur ressentis, tantôt sombres pour évoquer la sobriété et le sérieux.

Feria artesanal

Les couleurs choisies font également état de son humeur, tantôt vives pour exprimer une célébration, l’euphorie ou le bonheur ressentis, tantôt sombres pour évoquer la sobriété et le sérieux.

Le textile au Pérou : un art qui couvre l’ensemble du territoire

​Vous pouvez découvrir les richesses de l’artisanat péruvien aux quatre coins du pays dans les clichés suivants.