Situé à la frontière qui sépare le Pérou de la Bolivie, le Lac Titicaca fait partie des sites incontournables à visiter quand on voyage au Pérou. Il faut bien reconnaître que, entre les montagnes qui cernent le lac, la couleur de l’eau et les îles qui se trouvent sur Titicaca, le panorama est exceptionnel.

Ce que vous devez savoir sur le lac Titicaca

Le lac Titicaca est un espace que se partagent le Pérou et la Bolivie. Ce lac se trouve à près de 4 000 mètres d’altitude, ce qui en fait le lac navigable le plus haut du monde. La superficie du lac Titicaca dépasse les 8 000 km² et on y compte 41 îles. Toutes ne sont pas habitées.

Outre son attrait touristique, le lac Titicaca est très important dans la culture péruvienne puisque c’est un lieu sacré pour les Incas.

Les touristes qui visitent ce lac le font généralement avec un tour opérateur, ce qui leur permet de se rendre aisément sur les îles et de recevoir de précieuses informations sur les populations qui vivent ici et sur la culture de Titicaca.

Les îles à visiter avec un guide sur le lac Titicaca

Sur ce grand lac du Pérou, trois îles sont particulièrement touristiques : Amantani (la plus grande île du lac côté péruvien), Uros et Taquile. Des professionnels du tourisme proposent d’ailleurs différents circuits en bateau grâce auxquels on peut visiter toutes ces îles. Ces excursions sont au départ de Puno, que l’on rejoint facilement de Cusco. Les visites durent généralement entre 24 et 48 heures.

D’autres îles moins touristiques se visitent aussi sur Titicaca, comme l’île de Suasi, l’île de Soto, ou l’île d’Anapia.

Îles flottantes d’Uros et île de Taquile : une journée sur le lac Titicaca

Vous voyagez au Pérou et vous souhaitez découvrir le mythique lac Titicaca ? Vous pouvez alors opter pour une excursion d’une journée avec un tour opérateur. Dans ce cas, vous partirez de la ville de Puno et embarquerez en direction des îles flottantes d’Uros.

Ces îles sont appelées « îles flottantes » car elles sont construites avec des roseaux et flottent ainsi sur le lac. Les îles d’Uros sont artificielles.

D’une part, elles ont été construites par les humains – contrairement aux autres îles du lac qui sont naturelles.

D’autre part, elles ne sont aujourd’hui plus habitées. Les Péruviens que les touristes y rencontrent viennent spécialement pour le « spectacle ». Néanmoins, aller à Uros est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur le Pérou et sur les anciens habitants de ces petites îles éparpillées sur Titicaca.

D’ailleurs, les Péruviens présents ici font tout pour plonger les touristes dans l’histoire d’Uros. Ils revêtent des habits traditionnels, donnent des représentations… Les visiteurs ont par ailleurs la possibilité d’acheter des souvenirs sur les îles flottantes d’Uros et de faire une promenade sur un bateau fait uniquement de roseaux.

Après la découverte d’Uros, départ pour Taquile où le déjeuner est prévu avant un retour à Puno.

Sur l’île de Taquile, la culture inca reste très visible et plus authentique que sur les îles d’Uros, notamment de par le mode d’agriculture. Les coutumes locales sont aussi respectées de tous. En l’occurrence, ici, le tissage de la laine est un artisanat que tous pratiquent, les hommes tout autant que les femmes.

Le plus de Taquile : le point de vue sur les montagnes boliviennes.

Îles d’Uros, île de Taquile et Amantani : visite de deux jours sur le lac Titicaca

Si vous choisissez une formule sur 48 heures, vous aurez alors la possibilité de découvrir, en plus des îles d’Uros et de Taquile, l’île d’Amantani. Il s’agit de la plus grande île péruvienne sur Titicaca. Vous aurez aussi la chance de passer une nuit chez l’habitant.

Lors d’une soirée sur Amantani, les touristes sont invités à partager la vie des locaux. On dort dans les habitations, sommaires, des Péruviens installés ici. On déguste des plats préparés sur place à partir d’ingrédients typiquement péruviens. Et on peut avoir l’opportunité de participer à une fête locale. Sur l’île d’Amantani, on peut aussi admirer des cultures en terrasse, courantes au Pérou.

Les autres îles à visiter sur le lac Titicaca

Amantani, Uros et Taquile sont des îles extrêmement touristiques, où tout est organisé pour satisfaire la curiosité des visiteurs. Mais d’autres îles, moins touristiques, sont accessibles sur Titicaca, comme Suasi et Soto entre autres.

L’île de Suasi s’apparente à un havre de paix. Cependant, le lieu est aménagé pour les touristes qui y trouvent un certain confort grâce à l’hôtel implanté ici.

Soto est, quant à elle, beaucoup moins connue que les autres îles du lac. Par conséquent, l’île de Soto est aussi beaucoup moins touristique. Si vous souhaitez visiter le lac Titicaca de façon plus intimiste, c’est l’endroit rêvé !

Découverte atypique du Lac Titicaca

De manière générale, les touristes au Pérou sélectionnent l’un des circuits évoqués ci-dessus au départ de Puno. Toutefois, il existe également d’autres façons de visiter le lac Titicaca.

Par exemple, lors de votre séjour au Pérou, vous pourrez vous rendre sur la péninsule de Capachica. Vous trouverez alors plusieurs hébergements touristiques, chez l’habitant. La plupart de ces hébergements sont regroupés à Llachon, mais on en trouve aussi quelques-uns à Ccotos.

Facilement accessible en haute saison, le village de Llachon offre un point de vue spectaculaire sur le lac. Les touristes s’y massent moins que sur les îles d’Amantani, d’Uros ou de Taquile. Du coup, les activités dédiées aux visiteurs sont moins développées mais la population – des agriculteurs et des pêcheurs pour beaucoup – est nettement plus authentique.

Séjourner à Llachon, et plus largement sur la péninsule de Capachica, permet de découvrir le lac Titicaca de façon atypique, hors des sentiers battus.