Partir en voyage au Pérou est une aventure extraordinaire mais qui n’est pas de tout repos ! Afin que votre expédition se passe de la meilleure manière qui soit, Voyage-au-perou.com vous a concocté son guide de survie rempli de conseils clés pour une adaptation en douceur.

A travers cet article, vous verrez que les petites choses dont nous avons l’habitude en France ou en Europe ne sont pas toujours disponibles facilement au Pérou.

C’est parti pour un voyage atypique !

➸ 1. Du PQ, tu auras toujours sur toi !

Cela surprend toujours mais on vous le garantit, c’est LA règle de base à avoir toujours en tête au pays des lamas. Le papier toilette est une ressource (parfois) rare dans les toilettes publiques et même dans les restaurants !
Nous sommes certains que vous ne regretterez pas d’avoir lu ce conseil.

➸ 2. De la petite monnaie, tes poches ne manqueront pas

Au Pérou, nous vous conseillons de toujours avoir de la monnaie sur vous. En effet, que vous souhaitiez vous acheter une bouteille d’eau, un souvenir au marché, une petite douceur ou même si vous prenez un taxi, les grosses coupures sont à éviter. Même les billets de 10 soles (l’équivalent de 3 euros) sont parfois refusés faute de monnaie.
Nous vous conseillons donc d’utiliser vos billets de 100, 50 et 20 soles dans les supermarchés, grands restaurants, hôtels et autres lieux de ce type.

➸ 3. Un négociateur, tu deviendras

Que ce soit pour un taxi ou pour acheter une bouteille d’eau à un marchand ambulant, les prix sont rarement affichés ! Faites donc bien attention à ne pas vous laisser faire. Les péruviens sont des commerçants dans l’âme, l’art de la négociation est donc de coutume.

➸ 4. Aux feux de circulation, tu ne te fieras point

Ce conseil est valable partout au Pérou et en particulier dans les rues de Lima qui sont particulièrement mouvementées. Le simple fait de traverser une rue peut devenir un véritable parcours du combattant.
En effet, lorsque vous vous apprêtez à traverser, faites bien attention. Si vous voyez que le feux est vert pour les piétons, regardez bien que les voitures soient à l’arrêt, on ne sait jamais !
Et réciproquement, au Pérou, vous le remarquerez, les piétons sont des cascadeurs en puissance ! Aux heures de pointe, tout le monde est toujours pressé, les piétons font donc souvent abstraction des feux de circulation et tentent leur traversée en prenant souvent de gros risques.

➸ 5. Parler fort et clairement, tu t’habitueras

On vous explique. En France, parfois nous avons cet amour de la prose qui se retrouve même dans nos conversations les plus simples. Les péruviens sont un peu plus pragmatiques et directs. Si vous avez besoin de quelque chose, dites-le directement et sans détour.
Ne chuchotez pas en parlant ! Nous avons souvent tendance à être un peu timide lorsqu’on ne maîtrise pas une langue. Que vous soyez au restaurant ou que que vous demandiez votre chemin, parlez franchement en utilisant des phrases courtes. Et même si vous n’êtes pas un “as” en espagnol, l’effort que vous aurez fourni sera fortement apprécié.

➸ 6. Les bases en espagnol, tu maîtriseras

Avant de partir, apprenez quelques phrases simples et d’usage quotidien. Même si dans la plupart des hôtels où vous séjournerez vous pourrez vous en sortir avec votre anglais, dans les rues de Tarapoto, de Puno ou de Trujillo, ce ne sera pas le cas.
On vous donne 3 phrases clés à connaître absolument :

« Cuanto es » : c’est combien ?

« Un precio especial, por favor » : Faites moi un prix s’il vous plaît 😉

« El baño por favor” ou “Los aseos por favor” : les toilettes s’il vous plaît

Si vous souhaitez aller plus loin, nous vous invitons à lire nos petits guides sur les expressions péruviennes que vous ne trouverez jamais dans le dictionnaire !

➸ 7. D’une préparation psychologique pour les transports en commun, tu auras besoin

Petites natures s’abstenir ! Les transports en commun péruviens, c’est un dépaysement en soit et notamment à Lima. Si vous avez l’occasion de monter dans un « combi » ou un bus, vous en garderez sûrement un souvenir !

C’est un peu « la loi de jungle » dans les rues de Lima en ce qui concerne les transports. Pourquoi mettre ses clignotants quand on peut lever la main pour dire qu’on tourne à gauche ?! C’est la loi du plus fort qui reigne dans cette capitale tentaculaire.
Cette expérience commencera souvent en cherchant une station de bus. A Lima, les arrêts des bus ne sont pas toujours très visibles. Nous vous conseillons soit de demander à une âme charitable où se trouve l’arrêt le plus proche ou de repérer un attroupement de personnes au bord de la route.

Pour que le bus vous laisse monter, vous devrez lui faire de grand signe en levant bien haut le bras. C’est tout une gymnastique !
Une fois à bord, vous aurez tout juste le pied posé dans le véhicule qu’il sera déjà en marche. Accrochez-vous bien ! Lancé dans leur circuit, vous serez probablement secouer de droite à gauche en fonction de la circulation.

C’est tout une expérience, qu’il faut vivre pour comprendre le quotidien des péruviens. On vous aura prévenu !

➸ 8. Les invitations à manger, tu accepteras

La nourriture c’est sacré au Pérou ! Alors lorsqu’une personne vous tend une assiette, vous la prenez sans aucune hésitation. La refuser pourrait être pris comme une offense pour celui qui vous invite à partager son repas.

➸ 9. L’eau chaude est un luxe que tu apprécieras
Nous sommes tellement habitués à ce confort en Europe qu’on oublie parfois à quel point c’est une chance. Même si dans la plupart des villes touristiques vous trouverez des hôtels avec de l’eau chaude, il se peut que parfois vous tombiez sur une douche froide.
De plus si vous dormez chez l’habitant, ne soyez pas surpris si celui-ci n’est pas équipé. Au mieux, il vous chauffera un peu d’eau, au pire ce sera une expérience de plus à raconter 😉

➸ 10. S’aventurer la nuit dans les quartiers un peu trop sombres, tu éviteras

Les rues des villes péruviennes sont peu éclairées le soir venu. Pour éviter tous désagréments durant votre voyage, évitez les promenades nocturnes loin de votre point de chute.