Nous continuons notre tour de table des restaurants péruviens parisiens. Cette semaine, nous avons goûté entre amis les bons petits plats du restaurant Mi Peru situé dans le 12ème arrondissement. 

Ci-dessous un résumé de ce que nous allons aborder.​


Dans cet article dédié au restaurant Mi Peru à Paris, vous trouverez des informations sur :

  • Le restaurant (informations pratiques et coordonées)
  • L’accueil
  • La carte
  • Notre avis sur le restaurant, les plats et les prix

Le restaurant Mi Peru

Le restaurant Mi Peru est situé dans le 12ème arrondissement de Paris au 7 Rue Rondelet exactement. Un peu caché dans une rue perpendiculaire au Boulevard Diderot, Mi Peru est une très bonne adresse si vous souhaitez vous initier aux saveurs péruviennes.

Le restaurant est très simplement décoré avec quelques fresques traditionnelles sur les murs. Tout le long du repas, vous pourrez écouter les mélodies et chansons typiques du Pérou. Nous vous conseillons de réserver au minimum le jour même à midi si vous souhaiter passer dîner le soir.

En effet, le restaurant est victime de son succès donc si vous prévoyez un dîner entre amis vous savez ce qu’il vous reste à faire. Pour réserver, un seul numéro (en français ou en espagnol) : 01 43 47 35 54

L’accueil

L’accueil est chaleureux et le sourire est bien présent parmi l’équipe du restaurant. Les explications sont claires pour les plats proposés sur la carte et le service est assez rapide. Quelques “cancha” vous sont proposées afin de vous faire patienter.

La carte

Les entrées

Un large de choix d’entrées est disponible. Nous avons opté pour une dégustation de “ceviche”, “tamal” et “choritos à la chalaca”.

Vous sont également proposés la traditionnelle “papa a la huancaina” ainsi que des “empanadas”.

Les plats

​Ce qui est apprécié dans ce restaurant, c’est la diversité des plats de résistance. En effet, que vous aimiez le poisson ou la viande, il y en a pour tous les goûts !

Vous pourrez ainsi goûter les fameux “anticuchos”, ces succulentes brochettes de coeur de boeuf qui ont été plongées et macérées dans une marinade alléchante. Si en France, c’est peu commun de manger du coeur de beauf, la préparation est telle que même les plus réfractaires au premier abord se laissent convaincre par son goût.

Autre plat phare sur la carte, la “jalea” est une assiette (très) copieuse de poissons, calamars et autres crustacés frits servis. Accompagnée d’une petite salade d’oignons rouges, la “jalea” ne vous laissera jamais sur votre faim !

Enfin, à côté des traditionnels “aji de gallina”, riz accompagné de poulet émincé dans une sauce à base de cacahuètes, de lait et de piments principalement, et du “lomo saltado”, riz accompagné de morceau de boeuf assaisonné de sauce soja, vous pourrez également trouver la “carapulcra”, préparé à base d’une variété de pomme de terre péruvienne desséchée.

Les boissons

Le Pisco Sour est un délice et les bières péruviennes sont toujours présentes sur la carte (Cusqueña y Cristal) !

Nous avons une petite préférence pour la Cusqueña negra, cette bière brune, unique en son genre. Pétillante et légèrement sucrée, la Cusqueña accompagnera formidablement bien vos repas.

Les desserts

Vous aurez le choix globalement entre prendre un “pionono” avec ou sans boule de glace, de la “mazamorra morada” avec ou son riz au lait ainsi que les immanquables “alfajores”.

Le dessert est réservé aux gourmands, car après une entrée et un plat péruviens, on a souvent plus du tout faim !

Nous avons testé Mi Peru

Lors de notre dîner dans ce restaurant entre amis (6 personnes), nous avons d’abord pris comme entrée à partager :

  • un ceviche
  • un tamal
  • des choritos a la chalaca

Ensuite, nous avons pris comme plat de résistance :

  • un anticucho
  • un sudado
  • un lomo saltado
  • un seco de cordero
  • un pescado frito

Comme boisson, pour accompagner le dîner, nous avons pris :

  • une cusqueña blanche
  • un pichet de vin
  • une cusqueña brune

Sur les 6 convives, deux gourmands ont testé :

  • Pionono
  • Mazamorra morada

Notre avis

Notre verdict sur les entrées

Les entrées sont copieuses et leurs goûts ne vous laisseront pas indifférents. Le ceviche est de loin le meilleur que nous avons goûté à Paris même si les morceaux coupés en dés sont un peu épais. Acide et assaisonné comme il faut, le “ceviche” de poisson est un immanquable si vous passez par ce restaurant.

Note : 9/10.

ceviche

Le “tamal”, avec au choix à la viande de porc ou de poulet, vous étonnera également. Le tamal est un plat qui prend du temps à être préparé et qui nécessite une cuisson précise sans quoi la sensation en bouche est altérée.

Note : 8/10.

tamal

Les “choritos a la chacalaca” sont une explosion de saveurs sur votre palet. Préparés à base de moule, ils sont assaisonnés de jus de citron, d’oignons, de céleris, d’épices et de piments péruviens qui relèvent le goût pour une entrée en bouche parfaite.

Note : 8/10.

Notre verdict sur les plats

Côté plats, les portions sont généreuses ! A en croire les assiettes vides après le repas, c’était plutôt (très) bon !

Les brochettes de “anticuchos” sont servies accompagnées de mais, de pomme de terre ainsi que d’une petite salade. Les morceaux de viandes sont assez épais, les rendant un peu difficile à coupés. Mais le goût y est !

Note : 8/10.

Lomo saltado

Le “lomo saltado” est correct. Ce plat a de multiples recettes, en fonction de l’endroit où il est préparé, sa préparation varie. C’est donc difficile de comparer les différentes recettes entre elles.

Note : 7/10.

Lomo saltado

Le “sudado” est accompagné d’un peu de riz. Le poisson est présenté dans une assiette creuse où les filets de poissons sont plongés dans un jus obtenu à base de tomates, d’oignons et de piment péruvien. Personnellement, nous préférons lorsqu’il y a moins de jus.

Note : 7/10.

Sudado

Le “poisson frit” servi en entier sur l’assiette, vous aurez droit aux arêtes, ça c’est sûr ! Nous n’avons pas l’habitude de manger le poisson de cette manière. Le poisson est servi entier avec des frites de manioc et l’éternelle petite salade aux oignons rouges.

Note : 8/10.

Pescado frito

Enfin, le “seco de cordero” est pour ceux qui ont un bon estomac. En effet, dans votre assiette vous y trouverez à la fois des haricots blancs et du riz. Ce plat est à base de viande d’agneau et est préparé comme un ragoût.

Il mérite un 8/10.

Notre verdict sur les desserts

Finalement, les desserts étaient de trop pour la plupart d’entre nous. La “mazamorra morada”, compote au mais violet vaut la peine de la goûter au moins une fois. Soit on aime soit on aime pas, pour ce dessert les avis sont assez tranchés. Celle servie au restaurant Mi Peru contient des clous de girofle, de la cannelle et des morceaux d’ananas. Difficile à dire si le “pionono” est fait maison ou pas par contre. On donne 7/10 aux desserts.

Bref, on a bien mangé ! 🙂

Le prix

La “dolorosa”, comme on dit au Perou, pour six s’est élevée à près de 170 euros, ce qui n’est pas exorbitant pour un repas aussi copieux.

Les prix font le grand écart pour les entrées. Comptez 19 € pour un ceviche et 8 € pour un “tamal” par exemple.

Votre porte monnaie devra débourser 15 € pour le “seco de cordero” et les brochettes d’anticuchos, 20 € pour le “pescado frito”, le “lomo saltado” ou encore le “sudado”.

Les desserts sont dans une fourchette de prix entre 5 et 7 euros.

Du côté des boissons, les bières péruviennes sont à 5 € la bouteille de 33 cl et le pichet de vin à 4 €.

En résumé

Le restaurant Mi Peru possède un excellent rapport qualité prix et une cuisine goûteuse qui mérite qu’on s’y rende.1

Le personnel est très serviable et à l’écoute du client. On vous le recommande à 100%.