Au Pérou, le 31 octobre n'est pas seulement synonyme de la fête des morts, des monstres et des déguisements. Au contraire, ce jour marque le jour de la fête de la "Cancion Criolla". Voyage-au-perou.com vous en dit plus.

Les origines de la "musica criolla"

La culture musicale "criolla" tient ses origines de l'arrivée des espagnols et des esclaves venus d'Afrique qui les accompagnèrent. La musique "criolla" est devenue au fil des siècles un élément identitaire de Lima, la capitale péruvienne.

De nombreux spécialistes disent que cette musique est un excellent mélange d'influences espagnoles, françaises, italiennes, le tout rythmé par des sonorités propres au continent africain.

Ce style musical est devenu intemporel au Pérou puisqu'il a survécu à toutes les modes successives. La "música criolla" a cette capacité de se réinventer et de transmettre un sentiment de fête et de joie.

Les différents courants importants nés de ce style musical et qui existent toujours aujourd'hui sont le" vals peruano", la "marinera", "el tondero" ou encore "el festejo".

A Lima notamment, se sont développés des lieux emblématiques où est jouée et dansée la "musica criolla" connus sous le nom de "las peñas".

La fête de la "Cancion Criolla"

Le jour de la "cancion criolla" fête la musique et les danses de la côte péruvienne. Cette date a été décrétée en 1944 par le Président Manuel Prado Ugarteche. Cependant, il est dit que c'est surtout l'influence de Juan Manuel Carrera del Corral, un fervant admirateur de la musique péruvienne, qui donna lieu à cette instauration.

La vidéo de Marca PERU vue plus d'1 million de fois sur la toile

Dans le cadre de la campagne promotionnelle "Mas peruano que", réalisée par "Marca PERU" dont le but est de promouvoir le rayonnement du Pérou dans le monde, une vidéo dédiée à la célébration de ce jour a été réalisée. Cette dernière a déjà été vue plus d'un million de fois sur Youtube !

Dans cette vidéo on entend un rythme se répandre dans la ville de Lima à travers la gestuelle et les actions combinées des passants, des habitants et des commerçants itinérants de la capitale.

Personnellement, nous adorons le vendeur de "emoliente", boisson chaude emblématique à base de plantes et à goûter absolument !

La vidéo se termine par une fête dans une "peña" ​improvisée où tout le monde célèbre ensemble la fête de la "cancion criolla".

"¡A jaranear se ha dicho!" 😉 

Au Pérou, le 31 octobre n’est pas seulement synonyme de la fête des morts, des monstres et des déguisements. Au contraire, ce jour marque le jour de la fête de la « Cancion Criolla ». Voyage-au-perou.com vous en dit plus.