La semaine dernière se célébrait la Journée de la Femme. En cette occasion, Voyage au Pérou vous présente 10 femmes qui ont participé à l’histoire de l’Amérique Latine.

La femme latino-américaine se caractérise par sa force, sa détermination et sa croyance dans les choses qui lui paraissent justes. Toutes les femmes sont pour nous des héroïnes mais ce serait une liste sans fin qu’il faudrait dresser,

C’est pourquoi nous en avons sélectionner 10. Qu’elles soient poétesses, écrivaines, peintres, journalistes, révolutionnaires ou encore pianistes, ces féministes avant-gardistes ont laissé des traces indélébiles de leur passage.

Ces 10 femmes, parmi tant d’autres, que nous vous présentons sont des exemples pour tout le continent Sud Américain et au-delà.

Découvrez-les.

Retrouvez l'esprit INCA dans nos sacs à dos 

Inscrivez-vous et bénéficiez de 20% de réduction sur votre commande !

Lancement imminent !

#1 Frida Kahlo

Frida Kahlo

Auto-portrait - Frida Kahlo

Frida Kahlo est une artiste mexicaine qui fait transparaître ses humeurs et ses souffrances à travers ses oeuvres. En 1939, elle exposa ses peintures en France suite à l’invitation d’André Breton en personne.

Le premier tableau d’un artiste mexicain acquis par le Musée du Louvre fut celui baptisé “Auto-portrait” de Frida Kahlo.

# 2 Eva Duarte de Perón Elle fût l’épouse du président argentin Juan Domingo Perón. Eva Duarte de Perón joua un rôle majeur dans l’obtention du droit de vote des femmes en 1947.

#3 Juana Azurduy

Juana Azurduy

Épouse d’un haut militaire, elle prit le commandement des troupes après le décès de son conjoint. Elle mena ses soldats à de nombreuses victoires et devint une héroïne de l’indépendance de la région du “Alto Peru”, l’actuel Bolivie.

#4 Les soeurs Mirabal

Les soeurs Mirabal

Patria, Minerva et Maria Teresa étaient originaires de la République Dominicaine. Elles étaient de ferventes opposantes de la dictature menée par Rafael Leonidas Trujillo dans leur pays.

Elles ont mené leur bataille pendant plusieurs années avant de se faire toutes les trois assassiner. Leur mort suscita une onde de choc auprès du régime en place.

Un an plus tard, le dictateur qui faisait trembler la population était, à son tour, assassiné.

#5 Rigoberta Menchú

Rigoberta Menchú

Rigoberta Menchú est une activiste des droits de l’homme au Guatemala. Elle a obtenu le prix Nobel de la paix en 1992 “en reconnaissance de son travail pour la justice sociale et la réconciliation ethno-culturelle basées sur le respect pour les droits des peuples autochtones”.

#6 María Teresa Gertrudis de Jesús Carreño García

María Teresa Gertrudis de Jesús Carreño García

María Teresa Gertrudis de Jesús Carreño García était une pianiste et compositrice vénézuélienne. Née à Caracas le 22 décembre 1853, son talent fût décelé dès son plus jeune âge.

A seulement 9 ans, elle donna son premier concert au Irving May à New Work en 1917. María a également donné des représentations à la Maison Blanche, devant le fameux Président connu pour son haut de forme, Abraham Lincoln.

#7 Leona Vicario

Leona Vicario

Leona Vicario est une des premières femmes journalistes. Originaire du Mexique, Leona utilisait des codes secrets pour faire passer des messages dans le journal “El illustrador Americano”.

Sa technique de messages codés fût découverte et elle fût menacée d’une peine de prison à vie si elle ne dénonçait pas ses acolytes. Heureusement pour elle, ses camarades étaient présents pour lui venir en aide.

#8 Rosa Campuzano Cornejo

Rosa Campuzano Cornejo

Rosa Campuzano Cornejo combattit pour l’indépendance du Pérou. Elle était surnommée “la protectora” ce qui signifie “la protectrice”. Elle était la maîtresse du Géneral José de San Martín, mieux connu comme “le protecteur du Pérou”.

Rosa utilisait son statut social afin d’obtenir des informations secrètes. Elle devint une espionne de la patrie.

#9 Carmen Mondragón

Carmen Mondragón

Surnommée Nahui Ollin, Carmen Mondragón était une artiste. A la fois poétesse et peintre, Nahui a laissé sa trace dans le monde de l’art mexicain. Féministe de premier plan, Carmen était une révolutionnaire avant l’heure. En effet, elle n’avait aucun problème à bousculer le système, quitte à se faire des ennemis.

Dans les années 20, elle fût une fervente supportrice de la mini jupe !

#10 Isabel, princesse impériale du Brésil

Princesse Isabel

Isabel du Brésil était la princesse impériale du Brésil. Née à Rio de Janeiro le 29 juillet 1846, elle fût l’héritière du trône et trois fois régente du Brésil. C’est elle qui abolit l’esclavage en signant la Loi d'or en 1888. Elle est surnommée « Isabelle la Rédemptrice ».